Une fable au hasard

Les 12 livres

Les Fables

Tris de fables

Le bestiaire

Les personnages

Morales et maximes

Les sources

 Italien
 Allemand
 Anglais

Contact JMB
Envoyez une carte postale avec cette illustration
Signaler cette fable à un ami
Imprimer

Les lectures de JMB
Allez voir mes lectures.

Le Blog de JMB
Mes textes personnels






Le Renard ayant la queue coupée
 Livre V - Fable 5

La Fontaine a pris texte sur Esope (« Le Renard écourté ») mais reprend aussi quelques expressions de l’Italien Faërne (« dans « Le Renard et le Singe ») que nous avons déjà rencontré dans la fable précédente.

Un vieux renard, mais des plus fins,
Grand croqueur de poulets, grand preneur de lapins,
            Sentant son renard d'une lieue,
            Fut enfin au piège attrapé.
        Par grand hasard en étant échappé,
Non pas franc , car pour gage il y laissa sa queue;
S'étant, dis-je, sauvé sans queue, et tout honteux,
Pour avoir des pareils (comme il était habile  ),
Un jour que les renards tenaient conseil entre eux :
«Que faisons-nous, dit-il, de ce poids inutile,
Et qui va balayant tous les sentiers fangeux ?
Que nous sert cette queue ? Il faut qu'on se la coupe :
        Si l'on me croit, chacun s'y résoudra.
- Votre avis est fort bon, dit quelqu'un de la troupe;
Mais tournez-vous, de grâce, et l'on vous répondra.»
A ces mots il se fit une telle huée,
Que le pauvre écourté ne put être entendu.
Prétendre ôter la queue eût été temps perdu;
            La mode en fut continuée.

Une lieue:  Distance de longueurs variables selon les endroits et les époques mais que l’on évalue aujourd’hui à environ quatre kilomètres.

Franc:Libre, c'est-à-dire exempt de l’impôt (le terme s’emploie aussi pour une ville). Ici, le renard n’est pas exempté de sa redevance, sa queue en l’ occurrence.

Fangeux: Fait de boue épaisse. Voir Phèdre « Pourtant, je la traînerai plutôt à travers la boue et les ronces. » (Appendice du Livre I, 4)

Que nous sert cette queue? A quoi nous sert cette queue. Difficile de ne pas penser au renard blessé et attaqué par les mouches d ’une autre fable « Le Renard, les Mouches et le Hérisson »  qui, au vers 12 dira « Et que me sert ma queue ? est-ce un poids inutile ? ».

Écourté: Richelet nous précise que écourter signifie « couper quelques extrémités, comme de la queue, ou des oreilles ». On utilise aussi le terme d’essorillement pour désigner l’action de couper les oreilles, du verbe essoriller ». Pour un animal a qui on a coupé à la fois la queue et les oreilles, le verbe est «courtauder ».

Google
 

ancre





W. Aractingi 81 x 100 cm, Octobre 1993