Fables

Contes libertins

Récits poétiques

Correspondance

Théâtre et Opéra

Oeuvres en prose

Contact JMB


A M. Girin


La Fontaine répond ici à une consultation linguistique. Un rondeau se terminait par ces vers:
Sans de l'esprit c'est peu de chose
Que d'être beau

Sans esprit, c'est la phrase, et non sans de l'esprit;
Je tiens ce dernier condamnable;
Et l'auteur du rondeau l'avait trop bien écrit
Pour soutenir un point si fort insoutenable.
Il affaiblit par là ses cinq vers les plus beaux;
Le sens, la chute, tout m'y paraît admirable.
Il finit par un mot constant et véritable :
C'est que l'esprit fait tout. Nul de nos jouvenceaux
Ne doit sans celui-là fréquenter chez les belles,
Ni se présenter aux ruelles.
Or celui-là s'entend parfois en deux façons
L'un dira, c'est l'esprit; c'est l'argent, dira l'autre;
Pour moi, mon avis est que tous les deux sont bons.
Un siècle fait comme le nôtre
Veut de l'argent, et veut qu'on le donne à propos
Tout est fin diamant aux mains d'un habile homme,
Tout devient happelourde entre les mains des sots;
Bref, avec de l'esprit, on va jusques à Rome.
Si sans de l'esprit était bon,
Voici l'unique occasion
Où je pourrais lui trouver place
Sans de l'esprit, dirais-je, on ne peut faire un pas.
Mais par malheur, quoi que l'on fasse,
Sans de l'esprit ne se dit pas.
L'idiome gascon souffrirait cette phrase;
Sans esprit paraît faible aux gens du Dauphiné;
Sans de l'esprit a plus d'emphase,
Mais tout Paris l'a condamné.
Cependant tout Paris n'est pas toute la France;
Votre province veut peut-être une éloquence
Où l'on s'exprime en appuyant.
L'auteur en vos cantons peut soutenir la chose,
Et près des tribunaux que la Garonne arrose
Se sauver par ce faux-fuyant.
Je ne me donne point ici pour un oracle;
Et, sans chercher si loin, Grenoble en possède un
Il sait notre langue à miracle ;
Son esprit est en tout au-dessus du commun.
C'est votre cardinal que j'entends; ses lumières
Dédaignent, il est vrai, de semblables matières;
Je ne vous tiens pas gens à lui lire ceci.
Sans de l'esprit je crois que l'on le pourrait faire
Ballades et rondeaux, ce n'est point son affaire;
A l'égard du salut, unique nécessaire,
Il n'est point de difficulté
Qui ne doive occuper, en pareille occurrence,
Non seulement Son Éminence,
Mais même encor Sa Sainteté.

Google
 

ancre







W.Aractingi