Fables

Contes libertins

Récits poétiques

Correspondance

Théâtre et Opéra

Oeuvres en prose

Contact JMB


Quatre pièces courtes non datées.


MADRIGAL

" Soulagez mon tourment, disais-je à ma cruelle;
Ma mort vous ferait perdre un amant si fidèle
Qu'il n'en est point de tel dans l'empire amoureux -
Il le faut donc garder, me répondit la belle :
Je vous perdrais plus tôt en vous rendant heureux. "
CHANSON

Tout se suit ici-bas, le plaisir et la peine;
Le printemps, les hivers, tout garde cette loi.
Amour en exempta Clymène :
L'ingrate n'a jamais que des rigueurs pour moi.
AUTRE

Si nos langueurs et notre plainte
Faisaient perdre à la jeune Aminte
Ou quelque charme ou quelque amant,
On pourrait fléchir la cruelle;
Mais lorsque je la vois rire de mon tourment,
Je ne l'en trouve que plus belle.
ÉPITHALAME EN FORME DE CENTURIE

Après festin, rapt, puis guerre intestine,
Rude combat, en champ clos, quoique à nu;
Point d'assistants, blessure clandestine,
Fille damée, et le vainqueur vaincu.
Google
 

ancre







W.Aractingi