Fables

Contes libertins

Récits poétiques

Correspondance

Théâtre et Opéra

Oeuvres en prose

Contact JMB


L'affaire Furetière


Te mettre à Saint Lazare est acte de justice ;
J’en veux faire un placet à notre protecteur.
Apollon ne lit point le tien qu’il ne vomisse,
Il le dit, et ce dieu n’est point un imposteur.

Il semble, à tes discours, que chacun t’applaudisse ;
Et, toujours du bon sens cruel persécuteur,
Tu veux parler de mots,et confonds l’artifice
Avec l’art : cette faute est un crime en un auteur.

Ne t’imagine pas qu’on la laisse impunie :
Mais l’insolence suit en toi la calomnie :
N’en est-ce pas un trait que de blâmer le Roi ?

Tu contrôles ses dons, homme plein d’imprudence ;
Ma foi, l’Académie est plus sage que toi :
Apprends d’elle à parler, ou garde le silence.

Google
 

ancre







W.Aractingi