Fables

Contes libertins

Récits poétiques

Correspondance

Théâtre et Opéra

Oeuvres en prose

Contact JMB


Le jeu des morales


     Choisissez la bonne fable pour chaque morale
Nous n'écoutons d'instinct que ceux qui sont les nôtres,
Et ne croyons le mal que quand il est venu.
Amour, Amour, quand tu nous tiens,
On peut bien dire: "Adieu, prudence!"
Petits Princes, videz vos débats entre vous:
De recourir aux rois vous seriez de grands fous.
Il ne faut jamais se moquer des misérables,
Car qui peut s'assurer d'être toujours heureux?
La fortune se plaît à faire de ces coups:
Tout vainqueur insolent à sa perte travaille.
Aide-toi, le Ciel t'aidera
Rien ne sert de courir, il faut partir à point
En toute chose il faut considérer la fin
Ce qu'on donne aux méchants, toujours on le regrette.
Deux sûretés valent mieux qu'une,
Et le trop en cela ne fut jamais perdu.

Votre score est de

Google
 

ancre







W.Aractingi